Formation d’opérateurs culturels en Europe. Raison d’être du Diplôme Européen en Administration de Projets Culturels.

En 1990, une étude sur les formations à l’administration et à la gestion culturelles existant en Europe avait été réalisée par l’Observatoire des Politiques Culturelles de Grenoble. Ses résultats étaient interpellants. En effet, la moitié de ces formations étaient organisées en France et aucune d’entre elles ne formait à la coopération culturelle.
Or, avec la dynamique européenne, les projets de coopération culturelle se multipliaient et les opérateurs qui les réalisaient manquaient d’expérience et de qualification pour les mener à bien.

La production média sur les réseaux sociaux chez les adolescents

Le monde numérique est devenu omniprésent chez les jeunes et les outils de communication contemporains – Internet, téléphonie mobile, télévision - ont pénétré massivement leur univers : ils vivent connectés avec smartphone, tablette et internet de façon personnalisée, avec un accès web indépendant de l’ordinateur familial. « (…) les jeunes disposent d’une large autonomie.

Le rôle de la métaphore dans l’apprentissage des sciences. Applications dans les projets art et sciences à l’école.

1/4 Définition générale et éléments d’analyse

Ces dernières décennies, la finalité de l’enseignement a évolué vers une conception de développement des aptitudes des jeunes à exploiter leurs savoirs et compétences et pas seulement à les reproduire dont la conception est traduite par le terme « littératie » ou « culture ». Dans une perspective de mesure de ces aptitudes, initié par l’OCDE en 2000, l’enquête internationale Pisa teste le niveau des compétences et savoirs acquis par les jeunes de 15 ans issus des pays affiliés à l’OCDE et pays partenaires. Elle est programmée tous les 3 ans et privilégie, à chaque édition, une des trois matières de base : la lecture, les mathématiques ou les sciences.

Le rôle de la métaphore dans l’apprentissage des sciences. Applications dans les projets art et sciences à l’école.

2/4 Les mécanismes sémiotiques et cognitifs en jeu

Dans l’abondante littérature concernant la métaphore en linguistique, on peut discerner trois paradigmes différents qui sous-tendent son analyse.

Le premier postulat émis fut que la métaphore est à la base de tout processus sémiotique. R. Jakobson serait le premier chercheur à avoir introduit cette notion combinée avec la métonymie suite à des observations de patients aphasiques. Pour lui, parler implique pour les locuteurs une activité de sélection d’entités linguistiques et leur combinaison en unités linguistiques d’un plus haut degré de complexité.

Le rôle de la métaphore dans l’apprentissage des sciences. Applications dans les projets art et sciences à l’école.

3/4 Utilisation et types de métaphores en science

En 1938 déjà, Gaston Bachelard, dans son célèbre ouvrage « La formation de l’esprit scientifique », met en garde contre les métaphores pour ses effets simplificateurs. Mais il en défend également leur aide précieuse dans l’éclaircissement des idées abstraites de la science déjà constituée (on parle alors de métaphore heuristique) et pour l’aide à la découverte de nouvelles connaissances que constitue la métaphore abductive.

Le rôle de la métaphore dans l’apprentissage des sciences. Applications dans les projets art et sciences à l’école.

4/4 Pistes de réflexion et conclusion

Quel est donc l’intérêt de lier la pratique de la métaphore artistique et la compréhension d’un domaine scientifique dans le cadre des apprentissages en Fédération Wallonie Bruxelles ?
Nous y voyons, tout d’abord, la possibilité de développer une compréhension, chez l ‘élève, des mécanismes cognitifs liés à notre système de représentation du monde réel.
La métaphore est en effet un des moyens humains pour appréhender le monde, couplée au modèle, moyen de découper le réel, afin de nous rendre cernable sa complexité.

Sciences, médias et société : rôle de l’éducation permanente

La conférence de Lisbonne, en 2000, définit la stratégie européenne en rapport avec la société de la connaissance : à l’horizon 2010, faire de l’Europe, la société de la connaissance la plus avancée du monde. Les enjeux de la société de la connaissance rendent cruciale la capacité d’innovation et de créativité des nations et états mais également la diffusion de la science dite constituée auprès du public non scientifique.

Dynamiques européennes : les nouveaux enjeux des politiques culturelles.

Analyse sur base d’une note de lecture.

Ces dernières années, la détermination des politiques culturelles en Fédération Wallonie Bruxelles suscite d’intenses discussions. L’observation de l’évolution des politiques culturelles européennes apporte des éléments utiles pour nourrir ce débat nécessaire.

Dialogue interculturel : mythe ou réalité ? Expérience de la Borderland Foundation en Pologne

1/3 Repères historiques

Nous sommes fin septembre 1989. Il y a trois mois, Solidarité a gagné les premières élections libres en Pologne depuis les années 1930. Bientôt, la Lituanie déclarera son indépendance. La frontière, par contre, est toujours bien protégée, même si dans seulement quelques mois, à côté des postes de contrôle polonais et soviétique, un poste lituanien fera son apparition. Le Prix Nobel de littérature, Czesław Miłosz, retourne dans la maison de son enfance après plus de cinquante ans. Mais il ne peut toujours pas voyager en Lituanie, alors il essaye de s’en rapprocher le plus possible, jusqu’à Sejny, et puis jusqu’à Krasnogruda, à la frontière où se dresse une maison en ruine, un héritage de famille.

Dialogue interculturel : mythe ou réalité ? Expérience de la Borderland Foundation en Pologne

2/3 Construction d’un dialogue

Les artistes de Borderland ont décidé de complètement changer de vie après 1991, pour s’engager plus avant dans la transformation du pays après la chute du communisme, aller quelque part dans la périphérie, près de la frontière. Nous étions des acteurs et nous avions des pièces à présenter, mais après nos deux représentations, la question était la suivante : que se passerait-il ensuite ? Bien sûr, nous pourrions aller à des festivals, on était invité ci et là. Mais à ce moment-là, il était tellement anachronique pour nous d’aller à un festival de théâtre car la vie en soi était trop intéressante, trop fascinante. Ecouter tous ces gens, connaître leurs problèmes, construire un nouveau pays commun… et quelqu’un a ensuite proposé que nous allions à un festival ? À ce moment là, j’ai vraiment senti quelque chose de dépassé, loin de notre sensibilité du moment.

Dialogue interculturel : mythe ou réalité ? Expérience de la Borderland Foundation en Pologne

3/3 Emergence de changements

Pourquoi les habitants ont-ils accepté d’envoyer leurs enfants dans notre centre avec ses nombreuses activités éducationnelles et artistiques ?

« Nous avons beau être en désaccord avec ce que vous dites sur les relations polono-juives, nous, les parents, pensons que ce que vous faites avec nos enfants est bon pour eux ». C’était le premier consensus ; la porte était ouverte ! Allez-y mais pas avec nous, les anciens. Nous connaissons la vraie vie, nous avons de l’expérience. Mais nous pensons que ce genre de travail avec nos enfants, en cette nouvelle situation datant d’après 1991, est bénéfique.

La citoyenneté européenne et le rôle de l’art et de la culture

1/4 Etats des lieux et urgences

Maintenant que le Traité de Lisbonne est entré en vigueur, un nouveau système a été introduit et a, sans aucun doute, changé les relations entre les Etats membres et l’Union européenne en faveur d’une définition transnationale de la citoyenneté. Le parlement des Pays-Bas a anticipé ce mouvement en 2008, en qualifiant l’UE d’union entre Etats membres et citoyens . Même si elle introduit une double citoyenneté, les instruments pour promouvoir cette citoyenneté (européenne) n’ont été adaptés à la nouvelle situation dans aucun des pays membres.
La question du rôle de l’art et de la culture par rapport à la citoyenneté européenne constitue l’objet de cette analyse.

La citoyenneté européenne et le rôle de l’art et de la culture

2/4 La citoyenneté culturelle et l’identité

Comme Hoeksma le démontre de manière convaincante, grâce à l’approbation du Traité de Lisbonne, le contexte politique en Europe est devenu clair et précis en termes de droits des individus et de philosophie du droit. Hoeksma parle de démocratie duelle. Ceci a des conséquences sur la citoyenneté au sein de l’Union : le citoyen d’un Etat membre possède tous les droits et obligations de sa citoyenneté nationale, mais possède en plus une relation unique à l’Union qui ne remplace ni ne réduit cette citoyenneté nationale.

La citoyenneté européenne et le rôle de l’art et de la culture

3/4 Art et expression citoyenne

Les institutions artistiques peuvent jouer un rôle important dans le processus de constitution d’une citoyenneté qui reconnait les différents niveaux de dépendance mutuelle, d’implication et d’identité locale et qui les exploite au bénéfice de la société civile.

La citoyenneté européenne et le rôle de l’art et de la culture

4/4 Missions et durabilité des entreprises culturelles

L’objectif d’une organisation culturelle peut être clairement défini en termes de transparence dans la complexité : le défi ultime pour n’importe quelle organisation qui se focalise sur l’aide au citoyen pour trouver son chemin dans le monde d’aujourd’hui.

Le management d’institutions culturelles, qu’elles soient grandes ou petites, doit prendre en compte les sujets de conversation que je vais maintenant développer.